musée de la résistance et de la déportation à Bourges

Autour de la ligne de démarcation

Un énième musée de la résistance ?
 

Non, un beau projet de réunification des collections de deux Musées associatifs dans un nouveau lieu adossé aux Archives Départementales elles-mêmes réhabilitées. Deux musées qui n’en font plus qu’un autour d’une thématique forte, la présence de la Ligne de Démarcation qui a suscité de nombreux actes de résistance dans le département du Cher.

Nous avons conçu une muséographie interprétative qui emmène le visiteur de la clandestinité à l’héritage de la libération en passant par un « passage » de la Ligne, séquence multimédia visant à concentrer l’attention du visiteur sur les témoignages des passeurs.Dans ce contenu fortement thématisé, la muséographie fait lien en servant la double vocation du lieu : à la fois le Musée de Collection avec des vitrines très lisibles, mettant en valeur ces objets patiemment réunis par des résistants, des passionnés … et Centre d’Interprétation par une médiation aux niveaux de lecture diversifiés.Nous n’oublions pas la présence des archives et, puisqu’elle est au centre de notre activité de muséographes, notre proposition convoque le rapport entre Mémoire et Histoire dans une séquence originale traitant de l’édification même d’un Musée de la Résistance.

 
 
 
Ouvert au public en 2010
Maître d’ouvrage : Conseil Général du Cher
Mission GULIVER: Conception et Maîtrise d'œuvre des aménagements muséographiques et graphisme d’exposition du nouveau Musée de la Résistance
Equipe : Espace Pluriel (architecte mandataire), AUP (architecte du musée), GULIVER (muséographie), SEITH (BE technique) + BET partenaires.
Surface :400 M2 -
Budget de réalisation du Musée : N.C.
 
 

en savoir +

 

> Musée de la Résistance et de la Déportation

 

 

© guliver design 2019