Réserve écologique - Épinay-sur-Seine (93)

Nature en ville & pédagogie

réserve-écologique-cairn-guliver
réserve-écologique-signalétique-guliver
réserve-écologique-cairns-guliver
réserve-écologique-entrée de site-guliver
réserve-écologique-signalétique entrée de site-guliver
réserve-écologique-entrée site-guliver
reserve-ecologique-épinay-schéma éco-conception-guliver
réserve-écologique-détail-signalétique-guliver
réserve-écologique-plan du site-guliver
réserve-écologique-épinay-détails-graphisme
Accompagner la biodiversité

La réserve écologique d’Épinay-sur-seine s'inscrit comme un noyau de biodiversité de 1,5 hectares. Elle accompagne la pédagogie sur la nature en ville et la découverte de nombreuses espèces, dont certaines protégées, comme des hérissons, des papillons Robert-le-Diable, ou bien la naïade aux yeux bleus, …

Signalétique

La réserve est un lieu qui laisse libre
cours à la nature. En son coeur, la signalétique s'y intègre sans pour autant monopoliser le regard.
Nous avons ainsi distingué deux familles : la signalétique d'interprétation et la signalétique d’orientation.

La signalétique d'interprétation sous la forme de panneaux verticaux accompagne les 3 entrées dans la réserve.

La signalétique d’orientation est placée au sol sous forme de «cairns urbains» : ensemble de petites formes moulées en béton disposées à la croisée des chemins.

Le rouge acidulé des coiffes métalliques fait irruption dans la végétation comme les teintes naturelles issues de fleurs ou de fruits rouges.

Éco-matériaux issus du site

La signalétique, et plus largement divers équipements, s’inscrivent dans une démarche d’éco-construction.
GULIVER a imaginé une charte de conception en 5 points qui permet le recyclage de différents résidus de démolition, comme les gravats dans le moulage des cairns ou encore des éléments de clôture en ciment réutilisés pour les panneaux d’entrée de site (voir schéma).

  1. Suite à un état des lieux des matériaux disponibles, un premier prélèvement est réalisé afin de trier les matières premières avant remise en état du terrain.

  2. Les matériaux extraits sont transformés sur place ou en ateliers afin d’en réaliser des demi-produits. Durant cette étape, des ingrédients rapportés permettent leur parachèvement

  3. Les semi-produits réalisés en surplus rejoignent un stock installé sur la Réserve en prévision de besoins spécifiques aux initiatives locales.

  4. Après ouverture de la Réserve, un atelier participatif avec un petit matériel à demeure permet de compléter les équipements et d’assurer les petites réparations ou rafraîchissement par les associations présentes sur le site. Pourront alors être co-construits: hôtels à insectes, clôtures, jardinières ou compléments de signalétique...

  5. Chaque équipement conçu au préalable fait l’objet d’une fiche de construction pour permettre sa réalisation sur place sans interventions techniques, et/ou dangereuses lors des ateliers «montage», «finition», «peinture» accessibles au plus grand nombre .

Maitre d’ouvrage : Plaine Commune - Grand Paris
Année de livraison : Juin 2020
Surface : 1,5 Hectares
Coût de la signalétique : 37 000 € ht

Missions exercées par GULIVER : Signalétique d'orientation et d'interprétation (design et graphisme) et définition des principes d’éco-construction

Équipe :
Coloco, paysagiste mandataire

Cabinet Merlin : B.E. environnement

 
 
 

 

 

 
 
 

© guliver design 2020