Musée Marcel PROUST - 2020

Maison Tante Léonie - Illiers-Combray (28)

MTL-APD-A
Marcel Proust MTL-APD-B-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-D-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-C-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-I-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-H-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-E-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-G-guliver®
Marcel Proust MTL-APD-F-guliver®
Proust-MTL(maquette bois)-guliver®
Illiers-Combray,

deux mots qui font frémir tout Proustien, même néophyte. Là se trouve la maison de tante Léonie, domicile des oncle et tante paternelle de Marcel Proust et lieu de vacances du jeune Marcel entre 6 et 9 ans.

Aujourd'hui, la maison rassemble au fil des pièces, de nombreux souvenirs liés à l'écrivain. C'est un "temple" pour tout proustien mais aussi une maison qui mérite des travaux architecturaux importants combinant mise en accessibilité et conservation.

Guliver a été associée à l'équipe architecturale en charge de ces travaux. Notre projet, très précautionneux, sur "la pointe des pieds", associait une médiation à l'intention des publics très néophytes, voire totalement découvreurs, pour qui l'œuvre de Proust semble une citadelle imprenable à une visite de la maison historique quasiment sans aucune intervention, tant la pression de conservation est forte dans ces lieux de vénération.

Nous intervenions en début et en fin de visite pour initier puis approfondir et nous nous effacions quasiment totalement dans le cœur de la maison, là où l'esprit des lieux est d'une telle densité que la moindre intervention semble une trahison.

Malheureusement, la pandémie en a voulu autrement. L'élan et l'envie partagée en début de projet se sont grippés et le chemin s'est transformé en impasse pour notre intervention. Il est parfois de belles histoires qui s'achèvent lorsque la densité des volontés se mue en une multiplicité de voix discordantes. Mais la maison de Tante Léonie fera toujours trembler d'émotion et de dévotion.
 

  • Projet arrêté en phase APD  (pandémie Covid)

  • Maîtrise d’ouvrage : Le département d’EURE ET LOIRE

  • Equipe : Loic Richalet (architecte mandataire), Stéphanie Likes (muséographe)

  • Surface : 310 m2 d’espaces ouverts au public

  • Budget total musée : 1 500 000 euros HT (dont 380 000 euros  pour la scénographie)